Main menu

Pages

les gouvernants européens qui s’acharnent à vouloir interdire l’accès de leur territoire aux personnes en exil.

 

La semaine dernière, près de 13 000 personnes ont été condamnées pour avoir erré sur la montagne de Lesbos pour survivre au bord de la route, et la police les a empêchées d'atteindre la ville de Mytilène. Ils devraient garer leur voiture sur l'île et rejoindre docilement le prochain (douzième) nouveau camp qui leur est réservé par le gouvernement grec.


Cependant, des voix accueillant ces derniers et d'autres ont été entendues de plusieurs villes européennes. Rejoignez-les.


Nous avons également signalé la pétition "appel à une évacuation immédiate de la Moria" par des individus ou des associations ici.

reactions

Commentaires